Le DIU (dispositif intra-utérin)

Un DIU est un petit dis­posi­tif en forme de T qui mesure env­i­ron 4 cen­timètres (1,5 pouce). Il doit être placé dans l’utérus, par voie du vagin et du col utérin, par un médecin ou une infir­mière prati­ci­enne. Une fois le dis­posi­tif inséré, tu né devrais pas le sen­tir. Avant de faire insér­er un DIU, tu devras prob­a­ble­ment subir un exa­m­en médi­cal et un test de dépistage des ITS.

Mode d’emploi

Générale­ment, le DIU est inséré pen­dant les men­stru­a­tions. Insér­er le DIU prend quelques min­utes et il se peut que tu éprou­ves des cram­pes au moment de l’insertion et au cours des deux ou trois jours suiv­ants. Pour faire retir­er le dis­posi­tif, tu dois faire un ren­dez-vous avec un médecin ou une infir­mière praticienne.

Mode d’action

Il existe deux types de DIU :

1) Sys­tème intra-utérin (SIU, appelé MIRE­NA)

MIRE­NA libère lente­ment un prog­es­ta­tif appelé le lévonorgestrel, une hor­mone sans œstrogène. Cette hor­mone épais­sit le mucus du col utérin et amincit la paroi de l’utérus, empêchant le sperme de pénétr­er et de fécon­der un œuf. Il y aura tou­jours une petite quan­tité de lévonorgestrel dans ton corps tant et aus­si longtemps que MIRE­NA sera en place.

Taux d’efficacité : 99 % dans tous les cas. Il y a moins de prob­a­bil­ités d’une grossesse non plan­i­fiée que si tu utilis­es la pilule ou le timbre.

Avan­tages : Très effi­cace pour prévenir une grossesse pen­dant jusqu’à cinq ans. Tu né dois pas penser à l’insérer avant les rela­tions sex­uelles puisqu’il est déjà en place. Après quelques mois, tes men­stru­a­tions devien­dront moins abon­dantes, les cram­pes men­stru­elles seront moins intens­es et il se peut même que tu n’aies plus tes men­stru­a­tions. Les effets sont réversibles, alors tes men­stru­a­tions repren­dront après que le dis­posi­tif sera retiré.

Incon­vénients : Le DIU n’offre pas de pro­tec­tion con­tre le VIH ou les ITS. Il se peut que tu aies des saigne­ments irréguliers ou de petites pertes sanglantes lors des pre­miers mois. Le DIU pour­rait tomber, mais nor­male­ment il reste en place. Le coût ini­tial est élevé, mais, à long terme, le dis­posi­tif coûte moins cher que la pilule. L’insertion peut causer de la douleur.

Coût et cou­ver­ture : Le coût de MIRE­NA est cou­vert par la plu­part des régimes d’assurance-maladie privés, mais il faut savoir que si tu utilis­es le régime de ton par­ent, il/​elle peut avoir accès à cette infor­ma­tion. Il est égale­ment cou­vert par :

  • Le PAER/l’aide sociale – par­tielle­ment cou­vert avec une note signée par votre médecin.
  • La DGSP­NI (statut de Pre­mière Nation) – Cou­vri­ra un DIU MIRE­NA (une seule fois).
  • Régime d’assurance-médicaments du Man­i­to­ba (Phar­ma­care) – Si tu as droit au Régime d’assurance-maladie de San­té Man­i­to­ba et tes médica­ments né sont pas payés par un autre régime, c’est fort prob­a­ble que Phar­ma­care peut aider à réduire tes coûts. Clique ici pour en savoir plus.

Si tu n’as accès à aucun régime de médica­ments, tu pour­ras peut-être avoir une ordon­nance chez ton four­nisseur de soins de san­té pour obtenir MIRE­NA gra­tu­ite­ment. Sinon, à Win­nipeg, le coût se situe entre 350 $ et 380 $ (donc ~ 6 $/​mois, au long d’une péri­ode de 5 ans).*

2) DIU de cuiv­re (non hor­mon­al) (appelé Mona Lisa)

Le fil de cuiv­re dans ce DIU change le chimie de ton uterus pour ralen­tir la motil­ité du sperme, ce que empêche l‘œuf fécondé de s’implanter.

Taux d’efficacité : 98 % dans tous les cas. Il y a moins de prob­a­bil­ités d’une grossesse non plan­i­fiée que si tu utilis­es la pilule ou le timbre.

Avan­tages: Très effi­cace sur de nom­breuses années. Les effets sont réversibles et il n’y a aucun effet sec­ondaire de nature hor­monale. Après le coût ini­tial, il n’y a plus aucune dépense.

Incon­vénients : Le DIU n’offre pas de pro­tec­tion con­tre le VIH ou les ITS. Il se peut que tu aies des men­stru­a­tions plus longues et plus abon­dantes et que les cram­pes soient plus intens­es. Le DIU pour­rait tomber, mais nor­male­ment il reste en place. L’insertion peut causer de la douleur.

Coût du cou­ver­ture: Le coût du dis­posi­tif Mona Lisa cou­vert par la plu­part des régimes d’assurance-maladie privés, mais il faut savoir que si tu utilis­es le régime de ton par­ent, il/​elle peut avoir accès à cette infor­ma­tion. Il est égale­ment cou­vert par :

  • Le PAER/l’aide sociale – par­tielle­ment cou­vert avec une note signée par votre médecin
  • La DGSP­NI (statut de Pre­mière Nation) – Cou­vri­ra un DIU Nova‑T chaque 2.5 ans. Appelle le 2049838886 pour véri­fi­er que per­son­ne d’autre né peut voir tes ordonnances.
  • DIU de cuiv­re n’est PAS cou­vert par le Régime d’assurance-médicaments du Man­i­to­ba (Phar­ma­care).

Si tu n’as accès à aucun régime de médica­ments, tu pour­ras peut-être avoir une ordon­nance chez ton four­nisseur de soins de san­té pour obtenir le DIU de cuiv­re gra­tu­ite­ment, ou tu peux con­tac­ter le Women’s Health Clin­ic (Clin­ique médi­cale des femmes) au 2049471517 au sujet de leur pro­gramme de con­tra­cep­tion gratuite/​coûts réduits. Sinon, à Win­nipeg, le coût de Mona Lisa est d’environ $66, and Mona Lisa 10, $82.*

*Ces ren­seigne­ments ont été mis à jour en 2019.